Notre monde, leur monde, et l'au-delà se côtoient sans jamais se rencontrer. Jusqu'au jour où...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire des Animorphes

Aller en bas 
AuteurMessage
Siana Ackles

avatar

Messages : 750
Nilmin : 6476
Métier : Chasseuse
Alignement : Neutre

MessageSujet: Histoire des Animorphes   Mer 20 Aoû - 21:01


Histoire des Animorphes



Je ne sais pas si mon journal survivra longtemps, s'il traversera diverses époques de notre peuple. Mais je l'espère, car l'histoire de Faelug doit être transmise. Vous devez connaître ses exploits, son dévouement pour notre civilisation. Vous devez l'honorer, le vénérer et le gratifier. Vous devez l'élever en Dieu, le prier et ne jamais oublier son sacrifice.

Thoron connut un chef admirable, il y a bien longtemps. Respecté de tous, il répondait parfaitement aux attentes de son peuple. Sa forme bestiale était impressionnante, je le jure : un énorme dragon aux écailles écarlates. A côté de lui, nous semblions tous petits, tous insignifiants. Mais Faelug nous aimait, il se dévouait corps et âme à son peuple. Notre monde restait prospère sous son règne. Puis, comme dans toute histoire qui se respecte, une guerre éclata, entraînant maints ravages et malheurs.

Les spectres, depuis plusieurs années, se regroupaient afin de préparer cette bataille. Nous n'en savions rien, et nous n'étions nullement préparés. Les premières minutes suivant l'invasion de Thoron par une immense armée de créatures terrifiantes, le peuple resta silencieux, muet, figé par la stupeur. Puis la panique envahit les rues et les cris des Animorphes parvinrent à Faelug, notre chef. Notre armée prit les armes et repoussa vaillamment les envahisseurs, acclamés par tous les civils bienheureux ! Quelle joie, après plusieurs heures de combat, Thoron était toujours intacte !




Malheureusement, ce groupe servait d'éclaireurs. Ils jugeaient nos forces, nos faibles forces. A quoi bon posséder une armée surentraînée lorsque nous ne connaissions aucune menace depuis plusieurs millénaires ? Notre moment de répit fut court, nous avions assez de temps pour ramasser nos morts, trop peu pour les pleurer. Déjà, les infâmes créatures revenaient, dix fois, non cent fois plus nombreuses ! Nous ne pouvions plus rien faire, juste espérer que la mort soit rapide et douce.

J'entends encore les cris de mes compagnons de guerre, emplis de désespoir et d'appels à l'aide. J'entends les pleurs des femmes sur les corps de leur mari et de leurs enfants. Puis les voix se taisent, pour n'entendre plus que le feu crépiter.

Je sens l'odeur du sang, de la mort empoignant mes camarades. Je sens l'odeur des animaux qu'on abat sans sentiments, qu'on égorge tout simplement. Puis le parfum de la terreur s'atténue pour ne sentir plus que les cadavres des ennemis brûler.

Je vois les corps tomber sur le sol souillé, les lames s'enfoncer dans la chair si facilement que cela m'effraie. Je vois tout ce rouge sur nos pavés. Puis ma vision ne se concentre plus que sur cette énorme forme rouge dans le ciel.




Faelug...

Faelug, sous forme d'un magnifique dragon écarlate survolait le ciel, brûlant nos ennemis en crachant des flammes flamboyantes. L'espoir même déployait ses ailes immenses au dessus du champ de bataille. Il pleuvait du sang des plaies de la créature légendaire, il pleuvait du feu de sa gueule effrayante.

Ce moment, je ne puis vous le conter. Mes yeux parcouraient chaque écaille de cette forme que nous ne connaissions pas encore. Je sais juste que nous avons vaincu. Notre chef avait vaincu. C'est tout ce dont je me souviens, de ces quelques minutes, ce dont vous devez vous rappeler vous aussi :  la victoire.

Le dragon disparut aussitôt, et Faelug fut introuvable durant quelques heures. Je le retrouvais, dans une grotte située près de la plaine de l'espoir. Et sur son visage figé, se trouvait, gravé pour l'éternité, un sourire bienveillant.

Ce n'était pas une guerre, ni une bataille. C'était un massacre, rien de plus. Mais Faelug repoussa les spectres et protégea son peuple au prix de sa vie. Son sacrifice ne doit jamais être oublié. N'oubliez ni sa bravoure, ni son nom. Et souvenez toujours qu'une menace pèse sur notre peuple. Alors soyez toujours prêts à le défendre, jusqu'à votre dernier souffle.



- Extrait du journal du Premier Conseiller de Faelug



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harthad.1fr1.net
 
Histoire des Animorphes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harthad :: Entre-deux :: Informations :: Histoires-
Sauter vers: