Notre monde, leur monde, et l'au-delà se côtoient sans jamais se rencontrer. Jusqu'au jour où...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Conrad Von Rosen
Esprit errant
avatar

Messages : 19
Nilmin : 2493
Alignement : Loyal mauvais

MessageSujet: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Sam 28 Avr - 20:27

La brume avait recouvert la barque, mais au loin, la silhouette d'une grande structure s'imposait dans ce brouillard. Il s'agissait du Quai de Passage. lieu obligé pour tout partisan des sciences de l'Esprit. On y apprenait à parcourir de longue distances avec pour seule occupation la méditation. Même si parfois, certains, comme Conrad, dérogeaient à cette règle...

"- Vous venez de dire que j'ai enfreint une règle de silence Passeur ? Puis-je donc voir le recueil de lois du navire alors ?"
-Calmons nous, c'est une façon de désigner les éléments de bases qui forment la courtoisie. Rien de plus.
-La courtoisie n'a aucune règle, elle n'existe que dans l'esprit des gens. Si rien ne nous dit d'être courtois, pourquoi devons nous l'être ? Si je suis discriminé par un manque de courtoisie, je me permettrai donc de vous juger sur votre maîtrise du bateau, et vous ne pourrez me dire que je ne respecte pas la loi si je ne vous insulte pas."


La discussion venait à peine de commencer, et la voila déjà finie. Une ombre d'embarras s'était installée sur le navire. Les vagues se heurtaient à nous dans un silence de mort. Personne n'osait me tenir tête ainsi. je pensais que les défunts acquéraient de la sagesse avec le passage de l'autre coté. J'avais même déjà déjà entendu de sordides histoires peu croyables. Il faut croire que certains défauts sont ineffables. Heureusement pour le monde des rêves n'est pas empli de gens tel que lui. Comment celui-là a atteint le ciel ? Que penser des gens qui vont en Enfer...

"- Je n'ai jamais transgressé aucune règle, voila tout.
-Moi non plus, suis-je Dieu pour autant ?
-Si vous étiez Dieu, vous auriez créé des maladies, des violences, des criminels.
-Pourtant tout le monde le respecte, lui.
-Le monde est stupide.
- Et vous, bel(le) inconnu(e), que pensez vous de tout cela ?'


Je pensais qu'une petite diversion dans la conversation ne ferait de mal à personne, en tout cas pas à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Adryéa

avatar

Messages : 120
Nilmin : 2875
Métier : Guérisseuse
Alignement : Neutre bon

MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Dim 29 Avr - 20:50

*Faut-il vraiment écouter les rumeurs ? Je me pose souvent la question, mais si elles s’avèrent vraies ne devrais-je donc pas tenter ? Si ma mère se trouve bien en Ennas, et je ne sais d’ailleurs pour quelles raisons, je dois essayer de la trouver. La haine me ronge depuis si longtemps… *

La brume entourait maintenant la barque, on apercevait plus grand-chose aux les alentours. Mais on voyait au loin s’élever la structure imposante du Quai de Passage.

"- Vous venez de dire que j'ai enfreint une règle de silence Passeur ? Puis-je donc voir le recueil de lois du navire alors ?"
- Calmons-nous, c'est une façon de désigner les éléments de bases qui forment la courtoisie. Rien de plus.


*Mais pourquoi parle-t-il? Ne sait-il pas que nous nous trouvons en un lieu de méditation ?*

« -La courtoisie n'a aucune règle, elle n'existe que dans l'esprit des gens. Si rien ne nous dit d'être courtois, pourquoi devons-nous l'être ? Si je suis discriminé par un manque de courtoisie, je me permettrai donc de vous juger sur votre maîtrise du bateau, et vous ne pourrez me dire que je ne respecte pas la loi si je ne vous insulte pas. »

*Le voilà qu’il se met à philosopher maintenant, mais je dois avouer qu’il n’a pas tort. Le terme de courtoisie est nait que sur le bienfondé des gens. Mais je ne pense pas qu’il faille la renier pour autant, une personne courtoise est souvent, et forcement, une personne de bonne compagnie.*

« -Si vous étiez Dieu, vous auriez créé des maladies, des violences, des criminels.
-Pourtant tout le monde le respecte, lui.
-Le monde est stupide.
- Et vous, bel(le) inconnu(e), que pensez-vous de tout cela ? »


Sélène eut un sursaut, oui c’était à elle que l’on s’adressait *Pourquoi me pose-t-il cette question ? Mon avis l’intéresse tant que ça ? Il ne me connait. Mais j’ai l’impression que notre guide semble l’irriter peu à peu.* :

« -Et bien, je pense que le passeur a raison, par exemple, peut-on respecter un personnage que l’on doit prier pour que bien nous soit rendu, alors qu’il se donne ensuite le droit de nous enlever un être qui compte ? Cela ne le rend-t-il pas aussi coupable ? Surtout si par la suite il faut le reprier pour qu’aucun mal ne nous soit refait, alors qu’à l’origine c’est lui le responsable de nos malheurs. Je n’y vois donc qu’un marché malhonnête.»

*Peut-être ai-je rêvé mais il me semble avoir vu un air de contentement sur le visage du passeur*

Sélène attendait la réponse de son interlocuteur qui, tout au long de sa pensée, l’avait écouté avec attention.


Dernière édition par Sélène Adryéa le Sam 13 Oct - 13:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Von Rosen
Esprit errant
avatar

Messages : 19
Nilmin : 2493
Alignement : Loyal mauvais

MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Dim 29 Avr - 21:27

L'atmosphère s'était relevé par la gracieuse voix de l'interlocutrice. Néanmoins, Conrad laissa échapper un long soupir de lassitude. Cette réponse, il l'avais déjà entendu des dizaines de fois. A peine celle-ci avait fini sa phrase que l' Esprit répliqua.

"- Un marché malhonnête ? Ce marché comme vous dites permet de réels prouesses techniques. Il suffit de voir l'état scientifique des hommes. J'en conviens que l'idée est absurde, en considérant l'idée que Dieu n'est qu'une manipulation des esprits faibles. Mais il faut avouer que ça permet une canalisation des mains-d’œuvre unique !"


Le ton de l'Esprit commençait à s'élever et sa voix venue d'outre-tombe raisonnait dans les têtes. Face à deux adversaires. Von Rosen se résolut à continuer son explication.Cependant son attitude ne s'était pas calmée

"-Si j'étais Dieu, comme vous dites, je serait comme chacun, je préserverais mon emprise. A quoi sert la maladie, la violences, et autres tourments inexpliqués ? Ceux-là ne sont qu'un prétexte pour forcer les gens a adhérer à Dieu. Sans cela, à quoi bon croire ? C'est ce qui arrive depuis que la science remplace Dieu, et voyez le résultat à la rivière maudite. Les Hommes sont frêles et influençables, si je leur montre une carotte ils me construiront un palace."


La métaphore avait beau paraître surréaliste, le Passeur hocha la tête de coté en signe de désespoir. Il croyait l' Esprit fou. Sa barque s'approchait encore du bord du quai, la silhouette épaisse prenait des reliefs et les épais murs de pierres grises débutaient leur apparition. Le ciel semblait ne jamais voir la pleine lumière, éternellement recouvert de brume. Cela ne choqua ps Conrad au même titre que le Passeur. Ce dernier était habitué à ce climat sombre, mais comme l' Esprit restait stoïque ? Était-il aveugle ? Il ne manquerait que ça...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Adryéa

avatar

Messages : 120
Nilmin : 2875
Métier : Guérisseuse
Alignement : Neutre bon

MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Dim 29 Avr - 23:33

Sélène vit que Conrad commençait à se lasser, *Il est vrai que c’est un discours qui se répète, mais n’ai-je pas le droit d’exprimer mes opinions ?* C’est à peine si elle avait fini sa phrase que son interlocuteur repris aussitôt, comme si son discours avait été préparé d’avance.

"- Un marché malhonnête ? Ce marché comme vous dites permet de réelles prouesses techniques. Il suffit de voir l'état scientifique des hommes. J'en conviens que l'idée est absurde, en considérant l'idée que Dieu n'est qu'une manipulation des esprits faibles. Mais il faut avouer que ça permet une canalisation des mains-d’œuvre unique !"

Cet esprit était plein de bon sens, Sélène n’en doutais pas, il avait ses idées et savait les défendre, même s’il devait s’emporter un peu pour cela, elle attendit alors la suite.

"-Si j'étais Dieu, comme vous dites, je serais comme chacun, je préserverais mon emprise. A quoi sert la maladie, la violence, et autres tourments inexpliqués ? Ceux-là ne sont qu'un prétexte pour forcer les gens à adhérer à Dieu. Sans cela, à quoi bon croire ? C'est ce qui arrive depuis que la science remplace Dieu, et voyez le résultat à la rivière maudite. Les Hommes sont frêles et influençables, si je leur montre une carotte ils me construiront un palace."

Sélène écouta le reste du raisonnement attentivement, *Il est vrai que ces arguments sont valables et fort bien choisit*. Le passeur continuait de diriger sa barque, il paraissait se résigner face à Conrad, c’est comme si dans la continuité de ses gestes et en poursuivant de guider son embarcation il invitait les deux interlocuteurs à se taire. Mais Sélène voulait tout du moins lui répondre :

« Mais alors voilà, si être Dieux signifie se faire craindre grâce aux maladies, aux violences, et aux autres tourments inexpliqués comme vous dites, et ce pour se faire aimer, c’est une sorte d’abus de pouvoir, ma foi il est véridique que sans cela les Hommes lui auraient bien vite tourné le dos, de ce point de vue je prends votre partie. Sans croyance l’Homme ne devient qu’une ombre de lui-même, un esclave voué à celui qui pourrait lui apporter la paix, mais c’est aussi le rôle que remplit Dieu, celui d’un maitre. »

Sélène repensa au temps où elle croyait encore, il était loin déjà, et en y réfléchissant plus profondément, elle se souvenu d’une seule et unique chose qu’aujourd’hui elle approuvait dans la croyance en Dieu.

« Cependant, Dieu peut nous apporter une chose qui dépasse bien toute les autres, c’est l’Espoir, et je pense que sans cela, l’Homme ne devrait pourvoir exister, l’espoir c’est comme le souffle de la vie, sans espoir un Homme ne peut vivre pleinement sont existence. Voilà ce qu’il y a de bon en Dieu, le fait que lorsque l’on commence à prier, c’est forcément pour une requête, et ensuite l’Homme ne peut que continuer de vivre en attendant, et en espérant qu’elle lui soit accordée. »

La brume devenait de plus en plus épaisse, cela ne gênait pas Sélène, elle pouvait voir dans l’obscurité la plus totale comme s’il faisait jour. Autour d’elle, Sélène voyait le Passeur qui ne bougeait plus, il restait fixe, elle ne se posa pas de question, et se tourna à nouveau vers son interlocuteur.


Dernière édition par Sélène Adryéa le Sam 13 Oct - 13:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Von Rosen
Esprit errant
avatar

Messages : 19
Nilmin : 2493
Alignement : Loyal mauvais

MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Mar 1 Mai - 20:37

Le temps n'était plus de rigueur sur le navire. Quiconque ne savait dire si le soleil éclairait la journée ou si l'obscurité était issue de la nuit. Aucun oiseau, ni poisson n'avait été aperçu depuis des lustres, mais cela n'intriguait personne. Les deux êtres continuaient à se chamailler.

"-Vous voulez savoir ? Très bien. Le commun des mortels pense qu'il est préférable de croire en Dieu, or celui-ci n'est que le fruit de tourments éternels comme votre dentition vampirique ou mon état actuel. Il faut expliquer cela, ce que malheureusement vous ne parvenez à comprendre vous même. Déjà , qu'est ce que croire en Dieu pour vous ? Vous me dites que c'est l'Espoir. Ah , en voilà un bien grand mot. Mais qu'est ce que l'espoir ? Il n'est qu'une croyance futile dans un avenir incertain. Vous rejetez l'impossibilité de répondre à la question divine sur le dos de l'espoir. Vous vous rendez compte que Dieu n'est pas la solution. Alors vous basculer sur une autre idée pré-faite et stupide. Et quand vous rendrez vous compte que nous sommes tout deux éternels et que rien ,pas même l'espoir ne vous rendra votre humanité ni à vous n à moi ! Et pour ce, en quoi avez-vous espoir ? D'être humaine à nouveau ? Ne rêvez pas. Le destin s'est comporté de façon étrange. Certes. Mais il ne faut pas lui léguer allégeance. Vous n'êtes plus une âme en peine. Vous devez vous rendre compte de la réalité. Ce monde est perverti et nous en sommes les fruits, n’élongions pas ce dernier, mais utilisons le à nos propres fins, comme il le fait pour nous."

Conrad avait le regard froid et méprisant. Il était difficile pour ceux qui n'avaient jamais été confronté à lui de ne pas se sentir oppressé.Mais il prit un long temps de réflexion et repris sa tirade d'un ton plus doux.

"Navré pour cela, mais ce monde ignore la réalité, c'est affligeant. Mais vous avez le pouvoir d'être au dessus de cela, le pouvoir d'être meilleur que les autres, le pouvoir, de contrôler les vivants. Le doute qui monte en vous sur ce que vous croyez juste vous rend frêle, mais elle est compréhensible. Moi même ais-je déjà été dans votre situation. Et on m'a ouvert les yeux sur la vérité. Votre présence ici n'est pas anodine. Nous sommes fait pour nous rencontrer. Acceptez mon offre, et je vous dévoilerai les vérités de ce monde lugubre. Vous n'aurez qu'à me suivre lorsque nous arriverons, je vous montrerai la Vérité."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Adryéa

avatar

Messages : 120
Nilmin : 2875
Métier : Guérisseuse
Alignement : Neutre bon

MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Ven 4 Mai - 13:06

Sélène avait écouté attentivement, bien que parfois un peu mal à l’aise devant l’attitude que Conrad prenait en défendant sa pensée. Mais il y avait bien une chose en tout cas que son interlocuteur n’avait pas compris :

« Tout ce que je veux dire c’est que Dieu n’a plus et n’aura plus sa place dans ma vie. Mais que je peux parfois comprendre pourquoi tant de personnes y croient encore. Vous savez, je n’ai pas espoir d’un jour redevenir humaine, je sais ce que je suis et pourquoi je le suis »

Sélène s’arrêta, pour elle sa condition de vampire n’était due à rien si ce n’est au fait de ne pas avoir su sauver son père, c’est d’ailleurs pour cela, qu’elle avait juste pris la fuite des années auparavant devant ce vampire, et c’est pour ça qu’elle ne s’était pas vraiment défendu quand ce dernier plantait ses crocs dans sa chair.

« Il est vrai qu’il fut un temps où j’aurais préféré mourir que de vivre tel que je le suis aujourd’hui, mais cela je l’ai à présent accepté, et ce dans un seul but, celui de me venger d’une personne. C’est d’ailleurs pour cette raison que je suis en ces lieux aujourd’hui. Peut-être aussi comme vous le dites, en ce moment précis car nous devions nous rencontrer. En tout cas, j’accepte votre proposition, puisqu’il est vrai que parfois, de nombreuses questions se bousculent, surtout quand je ne progresse pas dans la seule quête que je m’estime avoir à finir, quand je me demande si j’en suis vraiment capable et si le jour où je me retrouverai devant Elle, je saurais alors quoi faire… »

Sélène pouvais paraitre faible quand elle parlait de sa mère mais c’était la une des seules blessures qu’elle n’est réussi à cicatriser. Mais c’est aussi de ça, de cette période de sa vie, de son passé et de son désir de vengeance qu’elle puise toute sa force.

« C’est pourquoi, Je serais ravis de pouvoir mettre de l’ordre dans ma tête, et d’enfin voir le monde tel qu’il est réellement, et la place que j’occupe dans celui-ci, et ce peut-être grâce à vous.»

Elle termina sa phrase par un sourire qui se dessina sur son visage si pâle, elle espérait que sa soudaine soif d’apprendre le rôle qu’elle ait à occuper dans ce monde contenterait son interlocuteur.


Dernière édition par Sélène Adryéa le Sam 13 Oct - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Von Rosen
Esprit errant
avatar

Messages : 19
Nilmin : 2493
Alignement : Loyal mauvais

MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Jeu 10 Mai - 18:03

Pour la première fois du Passeur, Conrad émit un léger sourire. Il semblait satisfait de cette réponse. Il admirait la Vampire au regard déterminé malgré son lourd passé et répondit d'un ton doux:

"- Nous autres, humains d'antan, comme vous et moi, ne connaissont que la déception et l'impasse. C'est bien triste puisque les humains sont dotés d'un grand sens de motivation alimenté par l'espoir. Mais, malgré cela il faudra apprendre à surpasser vos peurs, vos fantasmes, vos rêves, vos ennemis. Plus rien n'est aussi important que vous, et moi. Cette personne qui vous fait souffrir gagne sur vous. Au poker, celui qui ne gagne pas perd forcément. Et vous n'avez pas une main gagnante actuellement. C'est pourquoi vous devez bluffer. Passer outre vos peines."

La réponse positive de Sélène réconforta L'Esprit. Mais il ne garda pas son discours de coté.

"- A présent, vous faites confiance à un inconnu, votre sourire me rappelle celui des Hommes. C'est que vous n'êtes pas encore vous. Vous devez vous réveiller. Si vous devenez mon apprentie je vous révélerai ce que vous êtes, Mais j'aurais besoin d'être sur que je ne perd pas mon temps ici à bavarder. Il vous faudra me prouver votre volonté et m'assurer que vous en valez la peine. A présent nous arrivons à quai. Et je vois à votre bourse que vous ne pouvez allez plus loin. C'est pourquoi je vous propose de me montrer votre détermination en me retrouvant à Ennas au moment voulu. Peut-être serez vous un Esprit, ou bien serez-vous riche ? Si vous décidez de devenir un éthéré tel que moi, vous n'aurez qu'à prier sur les Terres de Luthania et espérer que je vous entende. Quoi qu'il en soit, je vous attendrai avec impatience, ma jeune apprentie.*

A ces mots, le bateaux avait atteint le rivage et le Passeur faisait signe de descendre avant le nouveau départ. Conrad s'élança au travers des majestueuses portes et disparut dans la brume de la cité céleste.
Malgré cela, on entendait une voix venant du néant répéter: "Peut-être serez vous un Esprit, ou bien serez-vous riche ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Adryéa

avatar

Messages : 120
Nilmin : 2875
Métier : Guérisseuse
Alignement : Neutre bon

MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   Ven 18 Mai - 18:04

Sélène aperçut sur le visage de l’esprit un léger sourire, ça réponse l’avait comme elle l’espérait, contenté. La vampire avait écouté avec grande attention, peut-être même plus qu’auparavant, en effet à présent il n’y avait pas conflits d’intérêt.

« Je le conçois parfaitement, la personne contre laquelle je désire me venger à une grande influence sur moi, surement trop comme vous l’entendez. Mais passer outre ma peine serait oublier le pourquoi de ce désir de vengeance, et donc par la même occasion oublier mon passé et ce que je suis aujourd’hui. »

En effet, les épreuves que Sélène avait subies l’ont forgé, même si son sentiment de culpabilité la rend encore et toujours vulnérable.

« Je connais de nombreuses choses, mais il m’en reste tant à apprendre pour être enfin la part entière de moi-même, et croyez moi pour cela je suis prête à tout. Avec moi vous ne perdrez pas votre temps. Comme vous le dite, je repars maintenant d’où je suis venue, je vous promets de revenir. Je ne sais dans quel état, mais quand je serais de nouveau sur ce quai je franchirais ces portes, et de là je vous trouverais afin de commencer cet enseignement qui me sera bénéfique au plus haut point. Je vous dis alors, à bientôt. »

Sélène resta donc dans la barque, et regarda l’esprit s’avançait vers les grandes portes jusqu’à ce que la silhouette soit imperceptible. Et bien que Conrad ait finit de parler depuis quelques temps, de même pour Sélène, une seule phrase du discours de l’esprit résonna tel un écho :

« Peut-être serez-vous un Esprit, ou bien serez-vous riche ? »

Sélène ne sut si cette voix provenait de l’esprit ou bien du néant.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Esprit sain, dans un... esprit sain. [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHEVALIERS DE L'ESPRIT
» L'Esprit d'Arkham
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» UV ♦ Messie dans son esprit
» Les folles aventure de Roxie et Pete dans les sous-sols... (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harthad :: Ennas ~ Royaume des Esprits :: Quai de passage-
Sauter vers: